Calculer avec ET et OU

Le 25 Février 2011 by Jac LouRéagir » • Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+

 J'ai assez peu de souvenirs précis de ma vie scolaire; une cinquantaine d'années plus tard, ce n'est pas surprenant. Pourtant un épisode est encore vivace et doit certainement être lié à mon intérêt pour l'informatique. Au début des années 1960, j'étais interne à l'École Normale d'Instituteurs de Versailles. A cette époque l'École Normale était un internat qui préparait - fort bien - au baccalauréat avant de former les maîtres d'école. Un de mes co-internés présenta un jour un travail personnel sur la logique binaire, sur la façon de l'utiliser pour faire des calculs et sur une représentation matérielle des différentes fonctions. Il nous démontra qu'on pouvait effectuer des additions à l'aide d'interrupteurs câblés de manière à simuler des fonctions "OU" et des fonctions "ET". Je ne vis pas bien les applications possibles de cet exercice. Il faut dire qu'il omit probablement dans son exposé de nous parler des ordinateurs, le mot, inventé en 1954, n'était d'ailleurs pas encore très en vogue. Cependant la démonstration me plut et je passai quelques heures pendant les "études du soir" suivantes à dessiner des machines à calculer utilisant des interrupteurs, ignorant encore, à l'époque, les prouesses mécaniques d'un dénommé Blaise Pascal en matière de machines arithmétiques avec sa "Pascaline" ou celles, plus tardives, de Charles Babbage avec sa "machine à différences".

 Plus tard, lorsque je découvris l'électronique logique, le démon me reprit et je passai beaucoup de temps à composer des fonctions complexes à l'aide des circuits de base. Ces jeux avec les fonctions se concrétisèrent ultérieurement, dans les années 1980, dans une gestion multibanques de la mémoire vive de mon ordinateur Heathkit H89 (Zenith Z89), qui passait ainsi de 64 à 256 ko (oui, c'est bien "kilo" qu'il faut lire), ainsi que dans quelques appareils à vocation scientifique notamment un intégrateur d'activité neuronale par époques programmables et des modules numériques pour stimulateur nerveux.