Transit de Mercure : l'échec

Le 9 Mai 2016 par Réagir » • Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Transit de Mercure : l'échec

Circulez, y a rien à voir !

J'espérais bien pouvoir obtenir une photo souvenir du passage de la planète Mercure devant le Soleil le 9 mai 2016. Malheureusement, le ciel n'était décidément pas d'accord. Jusqu'à 12H on pouvait espérer que des éclaircies ouvriraient des fenêtres sur le phénomène, mais à 13H45 il a bien fallu se rendre à l'évidence: l'observation du petit point noir sur le disque solaire ne serait pas possible depuis la région parisienne. Ma déception est d'autant plus grande que le prochain passage, le 11 novembre 2019, ne sera visible que depuis les Amériques et que le suivant, le 13 novembre 2032, ne sera visible que par les humains encore en vie...

J'ai essayé. J'ai tout de même fait une photo dans laquelle on devine un fantôme de Soleil... Comme j'avais mis un filtre solaire devant mon objectif, j'avais même du mal à orienter convenablement l'appareil pour avoir le Soleil dans le champ de la photo. Donc je n'ai pas utilisé une focale trop longue (un zoom important).

Un transit, qu'es aquo ? Pour ceux qui en lisant "transit" pensent à leur intestin, il faut sans doute préciser qu'en astronomie on désigne ainsi le passage d'un astre devant un autre. L'observation de ce "transit" dépend de l'endroit où on se trouve, bien sûr. Si vous vous trouvez sur la place de la Mairie, vous verrez le transit du facteur à vélo devant la Mairie, mais si vous vous trouvez derrière la Mairie, le facteur passera bien devant, mais vous ne le verrez pas. CQFD.