Saturne à portée d'APN compact !

Saturne à portée d'APN compact !


Publié le 26/05/2016 01:02
Partagez » Partagez cette photo sur Facebook  Partagez cette photo sur Google+

Décidément je suis dans une période astronomique ! Après les mouvements des satellites galiléens de Jupiter et le rougeoiement de la planète Mars j'ai tenté de capturer les anneaux de Saturne avec mon APN compact à grand zoom. Il faut dire que le printemps 2016 permet des observations rares quand le ciel veut bien coopérer, ce qui n'a malheureusement pas été le cas pour le transit de Mercure le 9 mai dernier.

Cette fois les conditions n'étaient pas parfaites, car il a fallu viser entre les nuages et prendre en compte la pollution lumineuse à ras des toits, mais la prise de vue a été possible. Saturne, relativement bas sur l'horizon, partageais le ciel au Sud, au-dessus de Paris, avec la planète Mars, mais avec une luminosité bien plus faible. Saturne est pourtant bien plus grosse que Mars, mais elle est aussi bien plus loin, au delà de Jupiter, à plus d'un milliard de kilomètres alors que la planète rouge est, au moment où j'écris, à "seulement" soixante quinze millions de kilomètres environ, soit pas loin de vingt fois plus proche. Pour comparaison, Jupiter, qui est d'autre part la plus grosse des planètes du système solaire, n'est actuellement qu'à environ un peu plus de huit cents millions de kilomètres de la Terre, soit presque une fois et demie plus proche de nous que la planète aux anneaux. En résumé, Saturne est actuellement près de cinq fois moins brillante que Jupiter et deux fois et demie moins lumineuse que Mars... Malgré tout, comme on peut voir, je l'ai capturée. L'image est aux limites de ce que peut donner mon appareil, mais on reconnaît la planète entourée de ses anneaux. J'atteins sans doute à peu près la même "qualité" d'observation - après post-traitement de l'image - que ce qu'a pu connaître Galilée il y a quatre cents ans avec la lunette qu'il avait construite de ses mains.

Contrairement à Jupiter, les gros satellites de Saturne ne sont pas visibles sur mes photos. Il est cependant possible que Titan, le plus gros d'entre eux, figure comme un point sur la photo, mais je n'ai pas pu le reconnaître avec certitude car les autres photos de la série que j'ai faite ne montrent rien de façon consistante sans doute à cause de la trop faible luminosité de ces objets voisins de Saturne. Pour comparaison, l'image ci-dessus montre ce que le logiciel Stellarium propose pour le même jour à la même heure. Les objets nommés sont quelques uns des satellites de Saturne (celui du bas est Japet).

Toujours pour comparaison, l'image ci-dessous montre une photo obtenue par Nicolas en utilisant son télescope. Aucun des satellites n'est visible.

Photo d'entête : prise de vue le 26 mai 2016 vers 1h avec un appareil photo numérique compact Panasonic Lumix DMC-TZ60 sur trépied en utilisant un retardateur de déclenchement de 10s. Mode de prise de vue M (manuel) et mise au point manuelle (F/8, 0.25 s, ISO 400, focale équiv. 35mm : 720mm). L'image présentée est un crop de l'image enregistrée correspondant à un grandissement de 2x. La lumière a été un peu atténuée pour mieux faire apparaître la structure en anneau.

Aucun commentaire pour le moment