Photographier Jupiter et ses satellites avec un APN

Photographier Jupiter et ses satellites avec un APN


Publié le 27/04/2014 22:39
Partagez » Partagez cette photo sur Facebook  Partagez cette photo sur Google+

Le 27 avril 2014, le ciel était variable avec des trouées dans les nuages qui permettaient de voir les étoiles pendant quelques temps. On est en ville avec des lampadaires qui empêchent d'en voir beaucoup. Nicolas me fait remarquer que Jupiter est assez lumineux pour être tout de même la "star" du ciel. C'est l'occasion de sortir mon nouvel appareil compact numérique, le DSC-HX50 de Sony, pour voir de quoi il est capable.

Fixé sur un pied photo et mis en mode exposition automatique, l'appareil est orienté vers Jupiter et le zoom est "tiré" à son maximum (zoom optique 30x + zoom numérique 4). Le retardateur est positionné sur 10s et clic ! Après un pose d'environ 1/10s (ISO 1600), nous pouvons vérifier le résultat. En zoomant dans la photo nous sommes ravis de découvrir trois satellites de Jupiter. Le traitement ultérieur dans un logiciel photo montrera qu'il y a un quatrième satellite visible.

Une vérification à l'aide du logiciel d'astronomie Stellarium nous indique qu'à 22H43 - heure de la photo - on observe dans l'ordre, à partir de Jupiter, Io, Europe, Ganymède, et un peu plus loin, Callisto. Un peu plus haut à gauche dans la photo, on voit aussi deux étoiles de faible luminosité que le logiciel n'indique pas. J'ai vérifié sur d'autres photos du ciel noir qu'il ne s'agit pas de points blanc du capteur.

Bien sûr, nous sommes en ville, près de Paris, et la pollution associée à la nébulosité non nulle produit un halo autour des objets lumineux célestes. Mais le résultat obtenu si rapidement et avec l'automatisme de l'appareil me semble tout à fait satisfaisant. Nous essaierons de faire mieux en jouant avec les réglages manuels.

Par • Galeries: Toutes les photos, Ciel et Espace • Mots-clés:

Aucun commentaire pour le moment