Le puy Chopine et le puy de Clermont

Le puy Chopine et le puy de Clermont


Publié le 25/07/2011 10:58
Partagez » Partagez cette photo sur Facebook  Partagez cette photo sur Google+

Le puy Chopine, de type péléen, c'est à dire, pour simplifier, "explosif", est un cousin du puy de Dôme. Il est en effet composé en partie du même type de lave, la domite, de couleur gris clair, bien sûr non visible sous le couvert végétal. Cette lave est très visqueuse et ne s'écoule pas; elle est poussée vers le haut, ici sous forme d'une aiguille dont l'origine reste controversée. Ailleurs comme au Grand Sarcoui, au Clierzou (visible dans l'alignement avec le Puy de Dôme), au Petit Suchet ou au Puy de Dôme (sur l'horizon à gauche) sous forme d'un ... dôme.

L'extrusion de ce type de lave s'accompagne souvent de la libération explosive de gaz chauds mêlés à des poussières brûlantes, les nuées, semblables à celle de la Montagne Pelée, le modèle de la famille des volcans péléens, qui a détruit Saint-Pierre en Martinique en 1902. On retrouve les traces de ces nuées aux alentours, par exemple sur le Louchadière et le Ténusset plus au Nord ou sur le puy Lantégy (Lemptégy) au Sud. Dans les dépôts des nuées on a trouvé des bois carbonisés vieux de 8200 ans ce qui donne la date approximative des explosions. Une particularité du puy Chopine réside dans le fait que, en sortant, la lave très visqueuse a soulevé une partie du socle de granit qui constitue la face Est et Nord-Est, donc face à nous et sur la gauche.

Au premier plan, une croupe sombre dissimule la base du puy de la Chopine. Il s'agit du puy de Clermont dont le petit cratère est caché par la végétation. Pour l'instant aucun géologue spécialiste des volcans ne s'est vraiment intéressé à ce petit puy. La conséquence est qu'on ne sait quasiment rien à son sujet. Puisqu'il présente une petite dépression à son sommet, autrement dit un cratère, c'est sans doute un cône de scories de type vulcanien.

La photo a été prise en direction du Sud-Sud-Ouest depuis le puy Jumes, le puy de la Coquille (encore appelé puy de Toux) est visible au premier plan. On voit en alignement d'abord le puy de Clermont puis le pic du puy Chopine, puis en arrière plan le Clierzou, le Puy de Dôme. Ces trois derniers volcans en alignement sont de type péléen. Juste en arrière du Clierzou, à l'Ouest (à droite), on voit le Grand Suchet (le Petit Suchet, encore un autre volcan en dôme, étant caché par le Clierzou). Sur la face Ouest (à droite) de l'aiguille de la Chopine on voit le Puy des Gouttes sur le flanc duquel l'aiguille de la Chopine a surgi. À l'arrière plan, derrière la Chopine on voit la pente Est du Puy de Côme. Un vue plus détaillée des volcans situés au sud du complexe Chopine-Puy des Gouttes vous est proposée dans le panorama depuis le sommet des Gouttes (clic).

Carte de la Chaîne des Puys
Cliquer pour afficher une carte
interactive de la Chaîne des Puys

Prise de vue en fin d'après midi en août 1971; pellicule Kodak Ekatchrome, appareil Zeiss Contarex SE, objectif de 50 mm.

Plus d'informations sur le Puy Chopine, l'explosion de la Montagne Pelée en 1902 et sur la destruction de Pompéi sur Wikipedia.

Testez vos connaissances sur la Chaine des puys (clic)

Aucun commentaire pour le moment