Fusion ou fusion : confusion !

Le 17 Mars 2011 par Réagir » • Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+

Les nouvelles sont alarmantes : les réacteurs de la centrale de Fukushima au Japon (mise à mal par la combinaison séisme/tsunami du 11/03/2011) sont menacés d'explosion. J'ai entendu dans les radios ou dans les journaux télévisés parler de fusion "nucléaire". Il faudrait peut-être faire attention au vocabulaire quand les choses sont aussi graves. Fusion du coeur, oui. Fusion "nucléaire", non.

La fusion nucléaire est, pourrait-on dire, l'inverse du phénomène qu'on utilise dans les centrales atomiques. Les centrales utilisent la fission (la coupure) des gros atomes d'uranium, qui libère de l'énergie, pour produire de la chaleur; celle-ci est ensuite convertie en électricité avec des techniques classiques. La fusion nucléaire consiste au contraire à faire fusionner 2 petits atomes en un plus gros. De façon apparemment paradoxale, le résultat est le même que dans le cas de la fission : on libère de l'énergie. Actuellement on ne sait pas contrôler cette fusion autremment que pour produire une explosion (bombe "H"). Encore que le mot "contrôler" soit plutôt inapproprié. Mais dans un avenir encore lointain la "fusion nucléaire", si elle était mieux contrôlée, pourrait permettre de disposer d'une énergie renouvelable à souhait et moins polluante que celle produite en utilisant la fission.