Catégorie: "Humeur"

Mais où c'est-y que c'est que ça ?

Le 16 Avril 2017 par Réagir » • Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Mais où c'est-y que c'est que ça ?

  Dit autrement et plus clairement : "Mais où donc ai-je pris cette photo" ? Plus de photos de "mes" USA à partir de l'article "Promenades à travers les USA en 1973" (clic).

  J'ai numérisé un lot de positifs couleurs (diapositives) qui attendaient la fin du monde sagement rangés dans un classeur. Quand j'écris "rangés" je veux dire seulement rassemblés dans le classeur en question. En fait de rangement, ils étaient plutôt en vrac. J'ai tenté de les remettre en ordre chronologique, mais ce n'était pas évident, car les seules indications conservées sur le cache des diapositives étaient un numéro d'ordre ainsi que le mois et l'année du développement.

  Pour le mois et l'année, je pouvais lire sur tous les caches SEP 73. Eh oui, il y aura bientôt quarante-cinq ans... Or je me trouvais devant un lot d'un peu plus de trois cent soixante prises de vues, c'est à dire le contenu d'une douzaine de pellicules de vingt ou trente-six vues (il faut tenir compte des photos ratées et du fait qu'il y avait souvent une perte en début de pellicule). Le résultat est que je me trouvais avec une douzaine de diapos numérotées 1, autant numérotées 2, 3, 4 etc.

  Les photos en questions ont été prises au cours d'un voyage d'un peu plus d'un mois à travers les USA. Vous n'allez pas me croire, ou plutôt vous allez me jalouser, quand je vous aurai dit que j'ai bénéficié à cette époque, pour un prix dérisoire, d'un "pass" de transport aérien valable sur toute destination à l'exception du Texas et de la Floride (et peut-être de l'Alaska, mais je ne m'en souviens pas avec certitude). Le seul aspect négatif du dispositif était que le voyageur (votre serviteur) était en "stand by", c'est à dire qu'il devait attendre un vol où de la place restait libre au moment du départ. En réalité il ne m'est jamais arrivé de devoir attendre un autre vol pour partir. J'ai trouvé un autre avantage au système en prenant des vols au cours desquels un repas était servi. C'était autant d'économisé sur mon budget nourriture, et comme par ailleurs j'essayais de loger chaque fois que possible dans les cités universitaires - largement vides en été - au bout du compte, mon périple à travers les États-Unis s'est révélé assez peu coûteux.

  Rien ne ressemble plus à un gratte-ciel qu'un autre building de 50 étages et le classement de mes clichés n'a pas été si facile. Mais finalement le contenu des prises de vues (le sujet photographié) m'a permis d'attribuer presque toutes les photos à une des villes et autres lieux que j'avais visités pendant mon voyage. Seule celle que je présente ci-dessus a résisté... un certain temps. Je vous raconte comment j'ai fini par trouver le lieu précis où je me trouvais quand j'ai pressé sur le bouton de l'appareil photo.

  Après quelques temps à me remuer vainement les méninges pour essayer de faire rejaillir quelque souvenir récalcitrant, j'ai fini faire quelque chose de vraiment utile. J'ai agrandi le centre de l'image. Et comme vous pourrez le voir ci-dessous, un détail s'est avéré précieux pour la localisation du lieu. Faites comme moi et agrandissez le centre de l'image en cliquant sur la photo.

  Vous avez vu ? Non, pas le building au fond qui cache partiellement un édifice surmonté d'un dôme. Pas non plus le feu de circulation, derrière l'arbre, figé au vert par la prise de vue. Si vous pensez à la voie de circulation en viaduc qui barre l'horizon, vous n'y êtes pas non plus... Non, il s'agit de l'entrée d'un passage pour piéton situé sur le trottoir, à gauche, donnant accès à ce qui doit être une station de métro puisqu'on lit "nce to all trains" (nce est la fin de entrance). Il s'agit plus précisément d'une station nommé Kenmore. Vu ?

  On avance. Il reste maintenant à trouver quelle(s) ville(s) des USA a(ont) un métro dont une des lignes possède une station Kenmore. Vous auriez sans doute fait comme moi et indiqué "Kenmore station" comme indice dans un moteur de recherches sur le Net. Je vous épargne cet effort et je vous montre le résultat ci-dessous avec deux moteurs différents (il n'y a pas que gogueule dans la vie numérique). Cliquez sur les captures d'écran pour les agrandir. À gauche la capture du résultat de la recherche par Qwant.com et à droite celle de du résultat proposé par DuckDuckGo.com.

  Alors ? Même en ne lisant pas l'anglais, et sans avoir besoin d'ouvrir Wikipedia qui propose un article sur la station Kenmore du MBTA (Massachusetts Bay Transportation Authority), vous voyez qu'une ville est indiquée dans les premières réponses des moteurs : Boston. Il ne semble pas y avoir de station Kenmore dans d'autres endroits. Il y a donc de bonnes chances que nous ayons trouvé au moins la ville. D'autant que, oui, je suis bien passé par Boston (lire à la française, c'est plus "chic") en parcourant les villes historiques de la côte Est des États-Unis d'Amérique.

  En affichant les cartes ci-dessus j'ai pu vérifier que Kenmore se trouve au cœur du quartier où se situe l'Université de Boston, un de mes lieux d'hébergement. Il n'est donc pas étonnant que je m'y sois trouvé et que j'y ai fait au moins une photo. Je vous propose, à gauche, une carte provenant du projet OpenStreetMap (cartes collaboratives libres de droit), mais aussi, à droite, une carte provenant de Google-maps, que vous connaissez sans doute mieux, mais qui a le défaut de vous espionner (comme tout ce que propose Google). Cependant, cette dernière carte possède un atout qui n'est pas encore offert par les cartes libres : la vue à hauteur de rue (Streetview). Nous le voyons ci-dessous.

  J'ai positionné le petit bonhomme jaune de Google approximativement à l'emplacement d'où j'ai pris la photo. Vous pouvez apprécier le résultat en passant d'un image à l'autre (cliquer pour agrandir et cliquer pour voir l'autre image). Les différences sont dues, d'une part au fait que Google prend les photos sur la rue alors que j'étais sur le trottoir, et d'autre part que Google utilise des objectifs plutôt "grand-angle" alors que j'utilisais un petit téléobjectif de 120mm qui écrase un peu la perspective.

  Les plus observateurs devraient remarquer qu'il manque l'entrée du passage piéton sur la photo Streetview de Google qui date de 2014. Pourtant cette entrée est bien dans les photos qui illustrent la recherche faite par Qwant (* revoir en cliquant ici). L'explication est que cette entrée a été supprimée du trottoir, assez récemment semble-t-il. Avec le temps, va, tout s'en va. Mais elle n'a pas disparu. Elle se trouve maintenant sur la droite, dans la façade de l'immeuble. En demandant au petit bonhomme jaune de Google d'avancer un peu et de se tourner vers les façades à droite, nous retrouvons l'entrée de la station Kenmore du métro de Boston.

  Sachant cela, vous devriez pouvoir retrouver l'entrée par ascenseur qui est visible sur la photo Streetmap précédente, celle qui est prise avec un angle de vue proche de la mienne. CQFD.